Entretien avec Monsieur Mevoa – Chargé des activités périscolaires au lycée de Deido

Written by on 22. Juni 2018

DiaspoRadio

Bonjour Mr. Mevoa, j’ai été informé par madame Ngamaleu que vous étiez chargé des activités périscolaires. Qu’en est-il exactement?

Mr Mevoa

Les activités périscolaires intervienent dans le cadre scolaire sans être introduites directement dans l’emploi d’un temps des élèves. Ces activités interviennent très souvent après les heures de cours, les pauses de midi, la sortie des cours et parfois le week-end.

D

Quelles sont les activités que vous avez choisi prioritairement dans le lycée bilingue de Deido?

M

Les activités dans notre lycée sont principalement de 02 ordres: culturelles et sportives. Dans les activités culturelles on va retrouver la musique, la danse, le club journal, le club théatre… Pour ne citer que ceux là. Le domaine sportif est également aussi diversifié avec des disciplines comme le football, le handball, l’athlétisme…

D

Un point central de RadioDiaspo est la question de l’exil et de la migration. Pourquoi les jeunes veulent-ils à votre avis partir?

M

À mon avis, les jeunes partent en exil à la recherche du bien-être parce qu’ils estiment que chez nous les condition de travail ou les perspectives après les études ne leur garantissent pas un épanouissement optimal. Alors ils essayent de voir ailleurs. C’est tout simplement cela: la recherche du bien-être avec la conviction que c’est mieux ailleurs que chez soi.

 

plus de 50% de la population Camerounaise a moins de 25 ans…

D

Que peux faire la diaspora en collaboration avec vous bien-sûr pour palier à ce problème? Que peut faire la diaspora pour permettre l’optimisation du flux des informations dans les deux sens pour permettre aux jeunes de faire des bons choix.

M

Je pense que vous êtes déjà  en train de le faire. Ce sont vos enfants, ce sont vos petits frères et soeurs. Il faut revenir vers eux pour les entretenir sur les risques liés à l’immigration. Vous connaissez notre pays le Cameroun, vous connaissez l’étranger, donc vous pouvez être une source d’informations fiables. Donc je vous conseillerais de revenir vers vos petits-frères et soeurs pour  échanger avec eux et partager votre expérience.

D

Dans vos propos, le club journal et les tables rondes ont surtout retenus mon attention. Nous avons la volonté de travailler en coopération avec le club journal multilingue pour la parution d’un journal écrit en coopération avec un lycée et/ou des structures et associations à Berlin. Comment pouvons-nous à votre sens concevoir cette idée? En ce qui concerne la table ronde je souhaiterais le 11 février prochain organiser un débat avec les jeunes du lycée. Comment trouvez-vous l’idée? Avez-vous encore quelque chose à dire s’il vous plaît par rapport à la Diaspora, le Cameroun et/ou votre travail en général?

M

Si je peux revenir à la précedente question, vous vouliez savoir ce que la diaspora peut faire. Vous y avez vous même repondu. Nous serons heureux de vous avoir. Ça c’est certain. En venant vous entretenir avec le club journal, ce sera un plus que vous apporterez à ces enfants. Et nous sommes ouverts. Nous n’attendons que ça. Les enfants rêvent… Si par exemple vous les encadrer à apprendre comment rédiger un journal, qu’il soit parlé ou écrit, ce sera une bonne chose. Ils n’attendent que ça. Et ce sera une facon de stimuler, d’éveiller le talent caché chez ces enfants. Et ça au vu de votre parcours, vous pouvez le faire. Faire rêver les enfants, créer en eux, provoquer en eux une certaine vocation, c’est tout ce que nous attendons.

Ce que nous avons souvent fait en prenant l’exemple du club journal est ceci: nous faisons venir ici au lycée des journalistes de renom. En rencontrant et en discutant avec de telles personnalités, ces jeunes comprennent que c’est possible pour eux d’atteindre leur objectif dans leur pays sans forcément immigrer, qu’ils peuvent le faire. Et surtout que très souvent ces personalités ont commencé dans des clubs comme eux dans les lycées.

D

Merci Mr. pour cet interview.

M

C’est moi qui vous remercie.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Current track
Title
Artist

Background